MANUTECH-SISE > Membres fondateurs > LGF


Laboratoire Georges Friedel : Matériaux, Mécanique, Procédés

UMR CNRS 5307 / Ecole des Mines de Saint-Etienne


Directrice : Anna FRACZKIEWICZ
Directeur adjoint : Christophe Pijolat

Le laboratoire Georges Friedel (LGF, UMR 5307), créé au 1 janvier 2013, résulte de la fusion du Laboratoire Claude Goux (LCG, UMR 5146) et du Laboratoire des Procédés en Milieux Granulaires (LPMG, FRE 3312).
Ce nouveau laboratoire, situé sur le site stéphanois et porté par les deux tutelles (EMSE et CNRS) regroupe tout le potentiel de l’EMSE dans les domaines des matériaux, de la mécanique et des procédés. Grâce à ses compétences en physique, mécanique et chimie du solide, les chercheurs du Laboratoire balaient un spectre très large allant des procédés d’élaboration à la fiabilité des structures. Les projets de recherche couvrent les grands domaines qui constituent les défis sociétaux d’aujourd’hui et de demain :

  • Energie, avec l’accent mis sur des procédés d’énergies décarbonnées et matériaux pour les industries de l’énergie ;
  • Transport, dans ses aspects de l’allégement des structures ;
  • Santé, en se concentrant sur des matériaux pour le vivant ou en contact avec le corps humain ;
  • Industries créatives, avec un apport en développement de procédés et des systèmes innovants ;


L’UMR est structurée 5 équipes scientifiques, associées à des plates-formes technologiques communes :

  • L’équipe Physique et Mécanique des Matériaux, PMM (A. BORBELY et C. DESRAYAUD) se concentre sur l’optimisation des propriétés physiques des matériaux métalliques par l’optimisation de leur microstructure. L’accent est mis sur l’élaboration et caractérisation rhéologique fine, mais l’originalité des études menées par l’équipe vient surtout du développement des méthodes de caractérisation multiphysique locale et du développement des modèles physiques de l’évolution microstructurale.
  • L’équipe Mécanique et Procédés d’Elaboration Directe, MPE (S. DRAPIER et D. GOEURIOT) s’intéresse surtout aux procédés d’élaboration directe, à leur maîtrise et simulation, la mécanique étant un vecteur central de cette approche. Les matériaux architecturés, composites et céramiques, sont au coeur des approches physiques et numériques de cette équipe issue de la fusion récente de deux départements du Centre SMS.
  • L’équipe Surfaces, Réactivité et Fonctionnalisation, SURF (K. WOLSKI et J.P. VIRICELLE) développe deux thématiques principales : réactivité des surfaces, basée sur les compétences assises des deux laboratoires, et fonctionnalisation des surfaces, dans laquelle les propriétés sensorielles prennent une place croissante.
  • L’équipe Procédés en Milieux Divisés et Multiphasiques, PMDM (Ph. GROSSEAU et F. GRUY) s’intéresse d’une part, à la physico-chimie et dynamique des milieux granulaires. D’autre part, elle développe des outils (analyse d’image) et des modèles (écoulement, …) spécifiques aux milieux divisés.
  • L’équipe Bio-Ingénierie Fonctionnelle, BIF (J. MOLIMARD et J. GERINGER), concentre ses activités autour des matériaux pour le vivant et des tissus biologiques mous. Les approches de la science des matériaux (corrosion), de la mécanique et des analyses locales (méthodes de champ).

 



Photography of anodised aluminum exhibiting structural colors (left) and SEM imaging
of its surface (center and right).